Douleurs articulaires d’origines mécaniques

                                                                                                                         06 26 43 85 92

Les douleurs articulaires d’origines mécaniques peuvent provenir d’adhérences articulaires. L’adhérence articulaire est une anomalie de l’articulation qui fait suite à un traumatisme. L’adhérence articulaire provoque des douleurs par compression des cartilages et des tensions musculaires. Il s’agit d’un « ventousage forcé » des surfaces cartilagineuses de l’articulation. Cela crée l’expulsion ponctuelle du liquide synovial. L’adhérence articulaire est à l’origine de nombreuses douleurs et des limitations d’amplitudes des mouvements.

 

Une articulation saine

Une articulation saine

Comparatif articulation saine / articulation gauchie

Comparatif articulation saine / articulation gauchie

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 Douleurs articulaires d’origines mécaniques = adhérences articulaires

Le léger gauchissement d’une articulation, modifie les tensions musculaires et induit  une hyper-pression sur ses cartilages et une adhérence articulaire anormale. Cette adhérence articulaire est à l’origine de nombreuses douleurs .

Origine :

Les douleurs articulaires d’origines mécaniques apparaissent à la suite d’un choc ou d’une chute, d’un effort violent, d’une torsion, d’un faux mouvement ou d’un coup du lapin en voiture. Il s’ensuit un mal de cou, des maux de tête, un mal de dos, un douleur à un genou, une douleurs à une épaule. Je ne traite pas les douleurs articulaires d’origine inflammatoires de type « arthrite »., les douleurs articulaires symétriques : des 2 poignets, des 2 genoux, etc …s’adresser à son médecin.

Autodiagnostic :

Les douleurs articulaires d’origines mécaniques limitent les mouvements. Voici, ci-dessous, des signes qui montrent un problème articulaire d’origines mécaniques.

.

 

Problème articulaire au genou droit

Problème articulaire au poignet droit

Gauchissement du coude droite : épitrochléïte

.

.

Le traitement des adhérence articulaires et douleurs articulaires d’origines mécaniques:

L’objectif de la thérapie de reboutement est de rétablir la fonction normale des articulations. C’est à dire de retrouver la symétrie initiale de ces articulations déréglées par une chute ou un choc accidentel. Dès que le fonctionnement de l’articulation est rétabli, les douleurs articulaires, raideurs et inflammations annexes disparaissent. Le cartilage, suite au repositionnement par la méthode de déboutement de l’articulation lésée, reprendra sa forme et son épaisseur initiale. Néanmoins l’arrêt complet de la douleur articulaire peut prendre jusqu’à 6 semaines.